Citron Vert

Accueil > Agriculture > Les politiques > Blocage de l’usine Cargill à Brest

Blocage de l’usine Cargill à Brest

vendredi 9 mai 2008, par Philippe Ladame

La journée du 9 mai 2008 a vu les accès aux terminaux et à l’usine Cargill de Brest bloqués en protestation contre les OGM.

Toute la journée du 9 mai et jusqu’à 18h, une centaine de militants anti-OGM ont empêché les mouvements des camions qui déchargent le soja pour l’entreprise Cargill.

blocage de Cargill

Comme l’explique le site S-eau-S (à qui nous empruntons la photo ci-dessus), le port de Brest est un des plus gros ports français pour l’importation de soja OGM Round-up ready (RR) destiné à l’alimentation animale. 85% du soja importé est génétiquement modifié.

Les "Faucheurs volontaires", qui ont mené cette action de protestation, entendent, par cette opération, dénoncer
- l’exploitation éhontée des surfaces agricoles par des sociétés multinationales au détriment des cultures vivrières. Ces cultures intensives conduisent à l’ex pulsion des petits paysans de leur terre vers les bidonvilles des mégalopoles sud-américaines.
- l’aberration de l’importation des protéines végétales pour l’alimentation animale et qui tend à éliminer la production locale de protéagineux en filières conventionnelles
- l’absence d’étiquetage des aliments issus d’animaux nourris aux OGM (viande, œufs, lait, poissons) rendant les citoyens « consommateurs involontaires d’OGM ».

Dans l’attente de l’arrêt des importations d’OGM, ils exigent :
- une réglementation sur l’étiquetage des produits issus d’animaux nourris aux OGM
- le développement de filières d’alimentation animale sans OGM, et la prise en charge du coût de la traçabilité par la filière OGM plutôt que non-OGM.